Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vous cherchez un job?

Recherche

13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 23:12

Léopold Kouogueu (Cameroun) - Frank Zziwa (Ouganda) 2-0

Souleymane Bah (Mali) -Christian Niami (Cameroun) 1-1

Julien Affaton (Bénin) -Atsé N'Cho Joel (Côte d'Ivoire) 1-1

Sadabou Dramé (Mali) -Jean Marc Ndjofang (Cameroun) 1-1

Bassirou Bâ (Sénégal) - Daouda Diakité (Mali) 2-0

Abdoulaye J. Camara (Guinée) -Ibrahima Kanda Dicko (Mali) 2-0

Ndiaga Samb (Sénégal) -Moussa Camara (Guinée) 0-2

Mor Seck (Sénégal) - Aman Ehiere Eugene (Côte d'Ivoire) 0-2

Adama Koné (Burkina) -Mamadou Ouattara (Burkina) 2-0

Cheih Ndiay (Gambie) - Idrissa Salifou (Bénin) 2-0

Yacouba Traoré (Mali) - Souleymane Norman (Gambie) 1-1 

Partager cet article

12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 23:49

Franzi Zziwa (Ouganda) - Adama Traoré (Burkina) 2-0

Jean Marc Ndjofang (Cameroun) - Bassirou Bâ (Sénégal) 1-1

Mamadou Ouatara - Léopold Kouagueu (Cameroun) 0-2

Miami  Christian (Cameroun) - Cheikh Ndiaye (Gambie) 2-0

Sadabou Dramé (Mali) - Daouda Diakité (Mali) 1-1

Souleymane Bâ (Mali) -Idrissou Salifou (Bénin) 2-0

Abdoulaye Junior Camara (Guinée) - Moussa Camara (Guinée) 1-1

Ibrahima Kanda Dicko (Mali) - Mor Seck (Sénégal) 1-1

Thomas Normal (Gambie) - Julien Afatan (Burkina) 0-2

Atsé Joel (Côte d'Ivoire) - Yacouba Traoré (Mali) 2-0

Ndiaga Samb (Sénégal) -Amar Ozen (Côte d'Ivoire) 1-1

Partager cet article

12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 23:10

Après la cérémonie d'ouverture et la réunion technique d'hier vendredi, le championnat d'Afrique de jeu de dames (12 - 25 juin) débute ce samedi à partir de 9h. La 1è ronde s'annonce très serrée avec de chauds duels entre cracks.

Les damistes sénégalais auront fort à faire ce matin pour la 1è ronde de la 14é édition du championnat d'Afrique. La tâche ne sera pas facile pour Bassirou Bâ, qui fera face  à un adversaire coriace : le camerounais Jean Marc Ndjofang, sérieux candidat pour le titre. Quant à Mor Seck, il a un adversaire à sa portée. Il s'agit du malien Ibrahima Dicko. L'espoir du Sénégal, Ndiaga Samb, quant à lui, hérite d'un gros calibre en la personne de l'ivoirien Amar Ozen, donné favori sur le net. Pour la 1ère fois en championnat d'Afrique, les joueurs subiront des tests anti-dopage. La compétition va se jouer selon le système suisse. Les joueurs vont compétir en 8 rondes à l'issue desquelles les 8 meilleurs seront qualifiés pour la phase finale. Cette 2é phase va se disputer en éliminations directes avec des quarts de finale, 1/2 finales et finales.

Les 4 demi-finalistes se qualifient pour le championnat du monde à Amsterdam. A l'exception du Mali et du Sénégal qui disposent respectivement de 5 et 3 places, tous les autres pays comptent 2 joueurs dans ces joutes. Les favoris sont le sénégalais Ndiaga Samb, le camerounais Léopold Kouagueu et le malien Sadabou Dramé.

 

Rougui A. Niane journaliste au quotidien sportis sénégalais (STADES) du samedi 12 juin 2010

 

 

Partager cet article

11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 23:57

Partager cet article

11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 23:42

Partager cet article

11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 23:05

Le coup d'envoi du 14é championnat d'Afrique individuel de jeu de dames aura lieu ce samedi à Bamako. Auparavant, la cérémonie d'ouverture se déroulera aujourd'hui dans la capitale malienne.

Aussitôt après la cérémonie d'ouverture ce matin à 10h de ces joutes prévues du 11 au 26 juin, sera tenue une réunion technique dont est tributaire la participation des joueurs des différents pays au rendez-vous.

Ce sont 14 pays qui sont attendus : Afrique du Sud, Ouganda, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée Conakry, Somalie, Mauritanie, Nigeria, Zambie, Sénégal et Mali, pays organisateur. S'en suivra le tirage au sort. La 1ère ronde se déroulera ce samedi à partir de 9h. Il faut attendre la réunion technique pour connaître la liste des participants. Ce que je peux dire actuellement c'est qu'exceptés les gambiens, qui sont certainement en cours de route, toutes les autres délégations sont bien arrivées", a informé Ndongo Fall, directeur des tournois de la confédération africaine de jeu de dames. Pour sa part, Moustapha Diop, président de la fédération sénégalaise de jeu de dames, a confié qu'il y a une bonne ambiance chez les damistes Ndiaga Samb, Bassirou Bâ et Mor Seck, logés à l'hôtel Les Colonnes de Bamako. "Malgré l'absence du tenant du titre Macodou Ndiaye, je suis sûr que nos représentants peuvent nous valoir satisfaction. La sérénité qu'ils affichent  montre qu'ils sont prêts pour le combat. Même si ce championnat risque d'être âprement disputé dans la mesure où ce sont des retrouvailles de cracks. Nos joueurs ont bénéficié du soutien de taille du ministère des Sports, pour vous dire qu'ils sont dans de bonnes conditions de performances", ajoute M. Diop.

Outre le titre continental, l'autre enjeu majeur de cette compétition est la qualification au championnat du monde individuel prévu en mai 2001 aux Pays Bas.

 

Tidiane Ndiaye journaliste au quotidien sportif (STADES) du vendredi 11 juin 2010 

Partager cet article

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 22:52

Partager cet article

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 22:56

Malgré un court temps de préparation, les damistes sénégalais sont fin prêts pour ramener le titre de champion d'Afrique du Mali. C'est du moins l'avis du champion du Sénégal, Ndiaga Samb, et du 2é vice-champion Mor Seck, suppléant du champion sortant Macodou Ndiaye, forfait.

Le Sénégal sera représenté au championnat d'Afrique de jeu de dames qui se tient à Bamako du 11 au 26 juin 2010, par Ndiaga Samb, Bassirou Bâ et Mor Seck.

Ndiaga Samb se dit prêt malgré le manque de préparation. "Je suis un professionnel qui vis chaque jour de son art. Le jeu de dames est plus qu'une passion pour moi. Je n'ai pas besoin d'une préparation car je suis fin prêt à ramener le trophée au Sénégal et je vais l'amener (Incha Allah) (s'il plait à Dieu). Bref, je pars au championnat d'Afrique pour être champion", a déclaré le champion du Sénégal, qui en est à sa 5é participation à un championnat d'Afrique. Pour ses 3 premières  participations respectivement en 1992 à Abidjan, 2003 au Sénégal et 2006 à Yaoundé, Ndiaga était le vice-champion d'Afrique. Récemment, il s'est classé 3é au championat d'Afrique de Gambie. Il ne lui reste qu'à brandir le trophée qui manque à son palmarès.

Convoqué lundi dernier pour suppléer le tenant du titre Macodou Ndiaye forfait, Mor Seck ira au championnat d'Afrique "sans aucune préparation", a-t-il confié. Le 3é représentant du Sénégal, qui ira en mission avec Ndiaga Samb et Bassirou Bâ, se dit très déterminé à défendre les couleurs nationales. "Je n'ai pas eu le temps de bien peaufiner ma préparation, mais je reste ambitieux. Quelles que soient les conditions, j'irai au Mali avec la conscience tranquille et le sang froid. Mon ambition, c'est de décrocher la qualification pour le prochain Mondial, mais avant tout , il faut d'abord qu'on conserve notre titre", a souligné le 2é vice-champion du Sénégal. Comme Ndiaga, Mor Seck aussi est un habitué de la compétition continentale. Il en sera à son 3é championnat d'Afrique après 2006 bau Cameroun et 2009 en Gambie.

 

Rougui A. Niane journaliste au quotidien sportif sénégalais (STADES) du mercredi 9 juin 2010 

Partager cet article

8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 22:52

 

Macodou Ndiaye forfait, Mor Seck sera le 3é représentant du Sénégal au championnat d'Afrique. 2é, vice-champion du Sénégal, Mor Seck va épauler Ndiaga Samb et Bassirou Bâ au Mali pour conserver le titre continental.

Après le forfait du champion sortant Macodou Ndiaye, le comité directeur de la fédé de jeu de dames a pris hier lundi, la décision de le remplacer par Mor Seck. "L'absence de Macodou nous a un peu frustrés. Nous regrettons son absence, mais j'avoue qu'avec Mor Seck, Ndiaga et Bassirou Bâ, le Sénégal a une équipe qui fait peur", a déclaré le président de la fédé de jeu de dames, Moustapha Diop. Pour rappel, le championnat d'Afrique de jeu de dames, prévu du 11 au 26 juin à Bamako, est qualificatif pour le prochain championnat du monde.

Un championnat d'Afrique demande une bonne préparation, mais les représentants du Sénégal notamment Ndiaga Samb et Bassirou Bâ n'ont eu qu'une semaine pour se préparer. Mor Seck, dont la participation a été confirmée hier, n'aura même pas une journée de préparation, car le départ pour le Mali est prévu le 10 juin, veille de la compétition. Cette situation met les damistes sénégalais dans tous leurs états. Si Ndiaga Samb émet des réserves, Bassirou Bâ fustige la préparation. "Je déplore nos conditions de préparation,. La Fédération nous a convoqués à une semaine du championnat alors que nous devions avoir un mois de préparation. Il, y a beaucoup d'insuffisances. Nous n'avons aucune idée de nos adversaires, alors que le Mali et le Cameroun se sont bien préparés", déplore Bassirou Bâ, qui reçoit 3.000 F CFA (5 euros) à titre de perdiem par jour de préparation.

 

Rougui A. Niane journaliste au quotidien sportif sénégalais (STADES) du mardi 8 juin 2010

Partager cet article

13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 09:58

Partager cet article